« Autres villes

         
Le site des sorties entre amis et rencontres amicales dans ta ville.
Nos Bons Plans »
Vacances inter OVS »
Forums > Débats
Autres forums sur des centres d'intérêt précis :
Grâce à ton aide, le site restera sympathique comme tu l'aimes !

Quel problème veux-tu soumettre à la communauté ?






◄◄  1234     ►►

troisième anniversaire de la poésie chez OVS
Auteur : Ocean56  
25/31

Date :    15-04-2018 13:22:27


Tes Yeux



Quand je vois tes yeux,

On dirait que plus rien n'est important.

Le monde entier disparaît,

Il ne reste que toi et moi.

Je suis là à te regarder,

Durant un long moment,

Long comme l'éternité.

Je ne me lasse pas.

Jamais, je crois, je ne t'oublierai,

Toi et tes beaux yeux,

Qui illumine mon monde,

Mon être,

Ma raison de vivre.

Je suis émerveillée

Par les étoiles qui brillent

Dans ces deux pierres précieuses

Sur ton visage,

Qui font de toi,

L'homme le plus beau du monde.



- Mimi Fournier -
Auteur : Ocean56  
26/31

Date :    24-04-2018 23:41:38


Fais-moi rêver et viens me retrouver,

Je manque de tes sourires de bonheurs ;

Attrape ma main… qu’elle te caresse,

Laisse-toi aller dans mon âme.



Fais-moi plaisir et reste avec moi,

Mon amour te rendra épanoui ;

Remplis bien ton cœur d’amour,

Et je serai la toujours avec toi.



Faisons sortir nos petites joies,

Unissons-nous pour l’éternité ;

Dans nos différences en se retrouve,

Laissons nous la chance d’être heureux.

Toi et moi mon amour…
Auteur : Ocean56  
27/31

Date :    24-04-2018 23:42:09


Pourquoi je t’aime…

La réponse est juste là,

Dans la pureté de ton regard

Dans la tendresse de tes caresses

Dans le feu de ton caractère

Dans la douceur de tes lèvres de velours



Pourquoi je t’aime…

Je sais pourquoi je t’aime a ce point

Ton cœur me le rappel a chaque fois qu’il bat prés de moi

Ta vois me le murmurent quand je parle avec toi

Ton corps me le prouve quand je te prends dans les bras



Pourquoi je t’aime…

Est-ce vraiment pour ces raisons là ?

Peut-être pour ca, ou bien pour plus encore

Je sais juste que je t’aime chaque jour encore plus

Que je t’ai choisi et tu m’as dit oui

Pour toujours mon amour…
Auteur : Yataz56  
28/31

Date :    24-04-2018 23:55:51


Auteur : Mary57 
29/31

Date :    25-04-2018 21:02:03


♪ Femmes Damnées (Delphine Et Hyppolyte) ♪

(version Damien Saez https://youtu.be/qH7RM-P_Cpc )

Avons-nous donc commis une action étrange?

Explique, si tu peux, mon trouble et mon effroi:

Je frissonne de peur quand tu me dis: "Mon ange!"

Et cependant je sens ma bouche aller vers toi.

Ne me regarde pas ainsi, toi, ma pensée!

Toi que j'aime à jamais, ma soeur d'élection,

Quand même tu serais une embûche dressée

Et le commencement de ma perdition!"



"Qui donc devant l'amour ose parler d'enfer?

Maudit soit à jamais le rêveur inutile

Qui voulut le premier, dans sa stupidité,

S'éprenant d'un problème insoluble et stérile,

Aux choses de l'amour mêler l'honnêteté!

Celui qui veut unir dans un accord mystique

L'ombre avec la chaleur, la nuit avec le jour,

Ne chauffera jamais son corps paralytique

A ce rouge soleil que l'on nomme l'amour!



On ne peut ici-bas contenter qu'un seul maître!"

Mais l'enfant, épanchant une immense douleur,

Cria soudain: - "Je sens s'élargir dans mon être

Un abîme béant; cet abîme est mon cœur!

Brûlant comme un volcan, profond comme le vide!

Rien ne rassasiera ce monstre gémissant

Et ne rafraîchira la soif de l'Euménide

Qui, la torche à la main, le brûle jusqu'au sang.

Que nos rideaux fermés nous séparent du monde,

Et que la lassitude amène le repos!

Je veux m'anéantir dans ta gorge profonde,

Et trouver sur ton sein la fraîcheur des tombeaux!"



Descendez, descendez, lamentables victimes,

Descendez le chemin de l'enfer éternel!

Plongez au plus profond du gouffre, où tous les crimes,

Flagellés par un vent qui ne vient pas du ciel

Jamais un rayon frais n'éclaira vos cavernes;

Par les fentes des murs des miasmes fiévreux

Filtrent en s'enflammant ainsi que des lanternes

Et pénètrent vos corps de leurs parfums affreux.

Faites votre destin, âmes désordonnées,

Et fuyez l'infini que vous portez en vous!



"Hippolyte, cher cœur, que dis-tu de ces choses?

Comprends-tu maintenant qu'il ne faut pas offrir

L'holocauste sacré de tes premières roses

Aux souffles violents qui pourraient les flétrir?

Hippolyte, ô ma soeur! Tourne donc ton visage,

Toi, mon âme et mon cœur, mon tout et ma moitié,

Tourne vers moi tes yeux pleins d'azur et d'étoiles!

Pour un de ces regards charmants, baume divin,

Des plaisirs plus obscurs je lèverai les voiles,

Et je t'endormirai dans un rêve sans fin!"
Auteur : Mary57 
30/31

Date :    25-04-2018 21:12:56


oups ! Femmes Damnées (Delphine Et Hippolyte) Poème de Charles Baudelaire
Auteur : Ocean56  
31/31

Date :    30-04-2018 23:25:58


40

Le bonheur d'aimer.

Recueil : Les élégies et poésies diverses (1813)



Il est auprès de moi, sa main presse ma main,

Sa bouche s'embellit du plus charmant sourire,

Son teint s'anime, je soupire,

Sa tête mollement vient tomber sur mon sein ;

Là je respire son haleine,

Son haleine en parfum plus douce que la fleur.



De ses bras l'amoureuse chaîne

Rapproche mon cœur de son cœur ;

Bientôt nos baisers se confondent,

Ils sont purs comme nos amours :

Nous demeurons sans voix ;

Seuls nos yeux se répondent ;

Ils se disent tout bas :

Toujours, toujours, toujours !





Adélaïde-Gillette Dufrénoy

◄◄  1234     ►►



Retour à l'index du Forum
Pros : créez & placez votre publicité ici »

« Voir les autres

Viens discuter sur le forum


0.0284s